Sydney: fast&flash

D’ordinaire, lorsqu’on imagine une ville, une mégalopole, on pense souvent densité, promiscuité, grisaille, saleté, nuisances (sonores, olfactives, visuelles, etc), stress, speed, agressivité même…

Alors c’est simple: ici, rien de tout ça, Sydney est juste à l’opposé. Une baie splendide, étonnamment peu de monde, un mélange architectural réussi sur une base anglo-colonialiste et buildings des années 80, une ambiance balnéaire, une nation jeune (des colosses pour la plupart!) et sympa, de l’espace, des parcs, des perroquets, de l’air, de l’eau, du bleu, du chaud, du beau, le culte du sport et de la décontractitude… et puis des quartiers forts: The Rocks, Bondi Beach, Hyde Park, Darling Harbourg (mon coup de cœur+++++)…il est temps qu’on parte…sinon je ne pars plus. Jamais! (J’ai dit ça aussi en Sicile, et au Cap Ferret, et et et….mais shhhhhhut)

Desolée donc pour le mutisme de ces 3 derniers jours, mais nous avons over profité, pas le temps de bloguer. Et oui…notre nouvelle vie de vacanciers à long terme est aussi débordée que débordante! Mais du bon débordement. Du débordement bienfaisant. Du débordement de Jouvence.

 

Alors demandez donc le programme, m’sieurs  dames!!!

Jour 1: déambuler sur Harbourg Bridge, Circular Quay, admirer l’Opéra et naviguer nonchalamment sur la baie jusqu’au Taronga zoo. Fondre sous le soleil brûlant, les koalas charmants, le point de vue bluffant. Essayer de réaliser que nous dans ce décor, ce n’est pas un fake. Tenter de maîtriser notre euphorie puis décider que non, pas envie de maîtriser quoique ce soit. Se lâcher. Profiter. Rigoler. Et rigoler encore plus fort.

Jour 2: se réveiller à 2h du mat, flâner à 6 dans Darling Harbourg (j’adore! Oui je sais déjà dit mais j’adoooooore trop!!!) visiter le Sea Life (aquarium de Sydney) puis le Musée Maritime, son sous-marin et son destroyer « Vampire ». Se régaler de voir Auguste autant se régaler. S’amuser du kidnapping d’Eliot par un groupe de chinoises pour une séance photo. Se promener dans Hyde Parc, y éclater des bulles de savon géantes puis rentrer, tout mouillés et tout courbaturés.

Jour 3: se rendre à Bondi Beach, se croire sur la côte basque américanisée. Randonner sur le sentier côtier, y croiser des centaines d’ultra gaulé(e)-bronzé(e)s, se sentir un peu blancs et un chouilla fluets. Avoir quand même la basket qui démange de profiter d’autant d’aménagements: le parcours (avec vue sur le Pacifique), les douches (spa la classe), les points d’eau (réguliers)… faudra que j’y revienne, obligé! Se poser sur une plage et se laisser flasher. Reluquer Bodyguard enfoncer son panneau dans le sable là, juste sous notre nez. Tiens, y a quoi, sur son panneau? « Beware, bluebottles ». C’est quoi, des bluebottles? La chose sur laquelle Eliot vient de marcher peut-être ??!!!! Ben oui, c’est ça! Eliot vous racontera…Finir la rando et rentrer, dégoter un resto self-barbec trop sympa, gravir by night l’Opéra, et enfin retourner se coucher à l hôtel via le Botanic Garden, accompagnés par l’inattendu salut d’un vol rasant de roussettes géantes. Faire de beaux rêves.

Jour 4: se réveiller avec le front brûlé (on a préservé celui des enfants, pas le nôtre), un Auguste grippé, prendre un dernier (gargantuesque) petit-déjeuner, puis filer à l’aéroport pour d autres aventures…en se félicitant définitivement d’avoir fait escale à Sydney. Belle surprise donc que cette ville qui n’en est pas une. Sydney, on se reverra.

Sydney, c’est waowww!

5 réflexions sur “Sydney: fast&flash

    1. Oui Benjamin, le tunnel aux requins de l’aquarium est impressionnant!
      On a même vu un dugong , sorte de vache de mer.
      Maintenant on est en Nouvelle Caledonie et demain: 1ère plongée à l’îlot Canard!
      La bise à la famille Jeunieaux 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s