Grand tour de Grande Terre, suite

Je profite d’avoir retrouvé un semblant de de réseau pour enfin rassurer les plus fébriles d’entre vous: oui, nous sommes rentrés entiers de la plongée en PMT (Palmes/Masque/Tuba) à Poé. Et elle fut parfaite, cette petite plongée. Plus que parfaite, même: idyllique. Tout ce qu’on avait commandé y était. Ni plus, ni moins. Ni trop, ni trop peu. 3 ou 4 grosses tortues vertes d’un bon mètre de diamètre pour se mettre en appétit, croisées dans les herbiers lors du trajet bateau jusqu’à la barrière, à 2 km du rivage. Toujours magiques, ces tortues….Puis l’eau, à 28 degrés facile, incroyablement claire, d’une couleur verte irréelle et d’une visibilité inouïe (les photos en parlent mieux que moi). Puis la barrière et ses coraux: branchus, feuillus, alvéolaires, cerveaux, patates, encrouteux, gorgones,… et enfin, bien sûr, ses poissons. Du gros poisson. Avec entre autres des mérous de toutes sortes, des bans de grosses lèvres à rayures obliques, du poisson porc-épic, et, et….et….du requin! Une belle pointe blanche! Espèce assez longue, mais très fuselée, donc pas si impressionnante que ça pour les enfants et leur première rencontre in vivo de ce type (si on occulte le fait qu’ils soient dans l’eau juste à côté d’elle bien sûr, sur son territoire, et qu’un petit bras pourrait aisément, sur un malentendu, s’engouffrer dans sa gueule, mais passons…). Elle est venue voir un moment ce qu’on faisait chez elle, Pointe Blanche, puis, désarçonnée par le flapping sous-marin d’Eliot (on ne la lui avait visiblement jamais faite, celle-là), s’en est allée vers d’autres en-cas plus prévisibles…

Nous serions volontiers restés un peu plus longtemps que ces 4 jours à Bourail, mais un bout du monde nous attendait à l’extrême Nord du Caillou: le Relais de Poingam. Sur la route, un petit stop au fameux « Coeur de Voh » rendu célèbre par Yann Arthus Bertrand, et hop: une randonnée familiale en plein cagnard et à 13h, comme on les aime. Bon j’avoue, je triche un peu avec la photo ci-dessous. Celle-ci est une vue aérienne trouvée sur le net, bien loin de la vision anecdotique de patate aplatie que nous avions depuis notre demi point de vue. Oui, j’ai bien dit DEMI. La couleur rouge violacée des enfants mêlée à leurs plaintes ininterrompues pouvait nous laisser penser qu’ils ne tiendraient peut-être pas la rando intégrale…aahh ces jeunes! Heureusement pour eux, on n’est pas trop du genre romantique d’facons.

C’est après ce petit interlude et 25 derniers kilomètres de piste qu’on arrive au Relais de Poingam, oasis pour baroudeurs de tous poils. Ici c’est spartiate: camping ou bungalow (=4 murs percés, un toit, pas de fenêtres), des copains de douche (crabes, tarentules, cafards géants), de l’eau non potable, et beaucoup beaucoup beaucoup de moustiques. Oui MAIS. La force de cet endroit, outre sa situation les pieds dans l’eau, ce sont ses rencontres. 4 jours ici et, à chaque dîner (ils sont excellents, et pris en communauté sur une même Grande table), une aventure humaine: des voyageurs au long cours pour la plupart (parmi lesquels nous ne faisons pas tâche donc) mais aussi des locaux venus faire halte ici après une visite à la famille juste en face, sur les mystérieuses Îles Belep. Quelle riche et rigolote soirée nous avons passé avec ce couple Kanak! Et avec Benedicte qui travaille à Mayotte, part en mission humanitaire en Syrie, retourne en France 6 mois de l’année, et voyage entre tout ça. Ou avec les filles du dernier soir qui ont tout vendu pour partir « vivre pour de vrai ». Ici, aucun n’a un parcours classique, et tous ont la même passion…à croire qu’on n’arrive pas là-bas par hasard…

Et puis il y a Noémie et Jeanne, jeunettes parties de France pour la Polynésie et fraîchement portées là par le vent des rencontres. Elles souriraient certainement à me lire, moi et mes bungalow spartiates, car elles, c’est juste en pleine forêt qu’elles vivent, sous une mince toile de tente et une tonne de bestioles. Nature. Natures. Elles sont, depuis 2 ou 3 mois et grâce à leur patente, désormais à la tête d’une petite « entreprise de thermalisme »(normes calédoniennes), le temps de re-remplir la caisse de bord. Nous avons partagé avec elles balade botanique, visite des marais salants de Kô, bain d’argile direct à la source (avec un petit côté « gnous » en plein transhumance), séchage en chemin pour rinçage en mer (dans laquelle nous nous sommes brûlés, jamais vu ça!!!) puis pause déjeuner bucolique en forêt (salade de papaye, poisson grillé, biscuits coco, petits pains maison et eau citronnée). Encore une belle journée.

Bon, ce sera tout pour cette fois, les moustiques attaquent le (unique) spot wi-fi et moi suis déjà toute bouffiolisée: je trace sous ma moustiquaire!

5 réflexions sur “Grand tour de Grande Terre, suite

  1. Pierre AUCLAIR

    C’est magnifyque!!!!!

    J’ai pas beaucoup de temps pour vous laisser des coms mais je vous suis.

    C’est trop beaux ce que vous faites! Chez nous on a quelques nouveautés nature: ciel jaune et neige industrielle! Vous savez pas ce que vous manquez nananèreuh…

    J'aime

    1. Rooooo! Ciel jaune et neige industrielle, ça me semble presque exotique vu d’ici ….mais pas assez pour me convaincre de rentrer! Alors nanananèreuh toi même😋!
      Et nous aussi on vous suit….on est presque en février il paraît….the Big One approche…
      Des bisous à vous presque 3!

      J'aime

  2. SOPHIE

    Trop! C’est trop! J’en suis rendu à équiper mon Mac d’une protection étanche avant chaque lecture. Non pas pour tenter, avec lui, une petite plongée au fond de ma baignoire par mimétisme, mais pour le protéger de toute la bave qui dégouline chaque fois que je me connecte à votre Aventure !!!!!! Si ça continu je vous promets pour votre retour une piscine olympique pleine rue de la République ….. Bises à vous 4
    Sophie

    Aimé par 1 personne

    1. Ben c’est une excellente idée ça, une piscine (même pas olympique) à Ste Foy! Allez, on t’aide à la remplir avec un petit scoop: ce matin en PMT, c’est un Napoléon de 2 mètres qui s’est laissé approcher! Bise à toi, et n’oublie pas de bien t’hydrater surtout… 🤤😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s