Milford Sound

Si je te dis « fjords » et « croisière », à quoi tu penses? Norvège, Islande ou encore Groenland, j’imagine. Oui, mais pas que: Nouvelle Zélande aussi!  Milford Sound et Doubtful Sound (UNESCO) sont les 2 plus connus du Fjordland, immense parc naturel au sud-ouest de l’île Sud, sculpté par les glaciers lors de l’ère glacière, et désormais envahi par les eaux, le principe d’un glacier quoi. Pour nous, faute de temps, ce sera le « classique », touristique mais néanmoins magique Milford: départ de Te Anau, notre base pour 2 nuits, pour 2 heures de « scenic road » avec guide local (de quoi faire cours d’anglais en même temps!) et direction les fjords. Mais pas si vite. Il y a sujets à de nombreux arrêts en chemin: le Miror Lake, quelques portions du Milford Walk, rando de plusieurs jours parmi les plus belles au monde, les Kea, sorte de gros perroquets marron-vert, friands des joints d’étanchéité des véhicules (moins glamour d’un coup le Kea!!!)  et espèce endémique à la région, et un nombre incalculable de points de vue incroyables.

S’en suivra une splendide croisière sur le plus petit des bateaux de la flotte. Les garçons, de prime abord un peu déçus de ne pas monter dans l’un de ces autres géants, en comprennent vite l’intérêt: pouvoir s’approcher au plus près des cascades, oiseaux et autres otaries à fourrure.

Quelle majesté ici! Les falaises s’érigent verticalement des eaux sombres, les imposants pics montagneux se perdent dans les nuages et les cascades chutent sur plus de 1000 mètres à un débit impressionnant. J’imagine même pas sous la pluie!!! Ici justement, il pleut plus de 300 jours par an, 9 mètres cette année nous dit-on, un record! Pour nous, rien que du bleu, du grand. Pas un temps à mettre un Sandfly dehors, ce qui n’est pas pour nous déplaire, le site en est plein d’ordinaire. (Sandfly=insecte local dont la taille est semblable à celle d’un moucheron et la morsure semblable à celle d’un pit-bull. Sauf que celle du pit-bull elle gratte pas). Grand bleu donc, et un peu de brouillard aussi, joliment dispersé, pour l’ambiance et la photo. Ici, on se sent vraiment tout petit…tu les vois les bateaux sur mes photos? Des mastodontes pourtant, souvent présents à y regarder de plus près. Ça y est, tu comprends mieux l’échelle?

Après tout ça nous rentrons au motor-bercail, des fjords plein les yeux. Mais la journée n’est pas pour autant terminée: les enfants sont pressés d’aller jouer au parc. Pardon, AU parc, THE parc. Parce qu’ils ne sont pas que forts en fjords et en forêts humides ces kiwis, ils sont aussi très forts en parcs! Ils sont partout, inventifs, ludiques, raisonnablement sécures sans être « normalisés », bien entretenus et pas vandalisés, de quoi te faire regretter d’avoir à peine dépasser l’âge…

Quelque chose me dit d’ailleurs que les garçons se rappelleront davantage de la Nouvelle Zélande sous cet angle que sous celui des fjords…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s