Bushées doubles

Comme tout bon voyageur insatiable qui se respecte, nous serions bien allés encore plus loin dans l’aventure Sud-Ouest (Cape Arid National Park, Kalgoorlie-Boulder,…) mais devons à regret nous résoudre, au vu des distances (trop longues) et du timing (trop « court ») à faire quelques frustrantes mais nécessaires coupes franches sur nos envies. Sommes attendus le 29 mars, dans 2 semaines donc, sur le Karijini National Park, à quelques 2800km de là, pas de quoi vraiment s’attarder davantage. Et si on commençait par une bonne grosse tartine de bush? 1000 bornes et 48 heures plus tard, après quelques arrêts récréatifs à Wave Rock, Yanchep National Park, et l’achat de glamourissimes filets anti-mouches, nous arrivons occis à Cervantes, charmant petit village langoustier.

Nous y retrouvons avec grand plaisir Fanny, Polo, Jade, Thaïs et Milo, les copains voyageurs rencontrés virtuellement sur la toile d’abord, puis concrètement en Nouvelle Zélande par la suite, et trinquons à nos retrouvailles.
Le lendemain midi direction Lobster Shak, institution locale, « usine » de langoustes qui pêche, emballe et expédie des langoustes premiums dans tous les coins du monde. Un corner shop et restauration sur place fait le bonheur de nos papilles.
Une promenade digestive sur la plage voisine pour se remettre, une longue papote avec un local (Greg) et son chien (Milo) au beau milieu des vols de perroquets puis, rattrapés par le quotidien, une séance ménage s’impose. C’est alors que nous LE voyons. Là, dans la « salle de bain » de notre camping-car, tapi sous une bassine. Un joli petit scorpion bien noir et bien vivant..hum hum. Couteau de survivor finira par avoir raison de sa carapace, mais son fantôme planera sur notre sommeil un bon petit moment je pense…
Nous atteignons ainsi la fin d’après-midi et sa lumière propice et partons admirer les ombres des Pinnacles, ces étranges formations sableuses naturelles dressées  côte à côte et sur plusieurs hectares. Le site est vaste et emprunt de mystère…il invite certains à la méditation, d’autres à une partie de cache-cache ultime, et d’autres encore à quelques grossières suées à tenter de passer le camping-car entre les pierres des Pinnacles sans en arracher la caution. Comme quoi Il y a plusieurs façons de vivre une même expérience…

…mais tu vois mon chéri que ça s’est bien passé 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s